Actualités

Confier la gestion de son portefeuille à une banque privée

Gérer seul un portefeuille n’est pas chose aisée, principalement lorsque les titres sont nombreux et que le temps manque pour faire fructifier ce capital. Confier la gestion d’un portefeuille à une banque privée est le meilleur moyen d’optimiser les achats et les ventes de titres. Présentation des avantages fournis par ce mode de fonctionnement. 

Le fonctionnement de la gestion de portefeuille

La gestion de portefeuille consiste à confier à un professionnel l’optimisation des actifs, en procédant à un mandat de gestion auprès d’une banque privée. Ce sera ensuite à l’un des gestionnaires de cet organisme de prendre en main l’ensemble des opérations concernant les titres. Une fois définis les objectifs du mandat de gestion, il est le seul à avoir la responsabilité des achats et des ventes à partir des fonds. La gestion de portefeuille est née il y a plus d’un siècle au sein des filiales des grandes banques suisses, dont les private banker se sont fait une spécialité d’assurer l’optimisation des grandes fortunes, à la fois pour des particuliers et des organismes privés ou étatiques. La législation suisse, particulièrement ouverte et libérale, offre le meilleur cadre à cette activité, garantissant une sécurité totale et le secret bancaire. La gestion de portefeuille peut être confiée à une société indépendante en faisant son activité principale, ou bien à un prestataire de services affilié à un groupe privé tel qu’une banque, une compagnie d’assurance ou une entreprise d’investissement. La loi interdit formellement la gestion de portefeuille aux particuliers. La gestion de portefeuille, qui comprend uniquement les titres, se différencie de la gestion de patrimoine qui englobe l’ensemble des liquidités, des avoirs en œuvres ou en bijoux et des biens immobiliers. La gestion de portefeuille implique la pleine confiance dans la banque privée choisie et l’établissement de concert d’une stratégie raisonnée d’épargne et d’investissement.

Le choix de la bonne stratégie de gestion

Au sein d’une banque privée, la gestion de portefeuille permet à un mandataire privé d’investir les actifs du client pour accroître sur le long terme la valeur de son patrimoine financier. Ce mode de gestion a le grand avantage de pouvoir s’organiser via plusieurs horizons de placement, et de bénéficier en Suisse d’un terreau favorable grâce au cadre législatif. Il est nécessaire que le gestionnaire de portefeuille choisi possède une grande expérience dans le domaine pour faire les bons choix dans l’administration des titres. Le premier élément à prendre en considération est la diversification des placements, à envisager selon les secteurs d’activités, les pays et les catégories d’actifs. Ceux-ci devront être équilibrés dans le temps afin d’anticiper les risques éventuels liés aux évolutions les plus imprévues des marchés. La méthode de gestion doit être d’une extrême rigueur, pour assurer des bénéfices tout en réduisant au maximum la volatilité des titres figurant dans le portefeuille. Pour cela, le gestionnaire privé définira avec le client un énoncé de politique de placement, véritable feuille de route établissant les axes de la gestion du portefeuille. Cette ligne directrice comprendra les catégories d’actifs à acheter, leur dosage, les titres à vendre en priorité et la marge de manœuvre laissée au gestionnaire dans le choix des investissements.