compte

La banque privée : un service sur mesure pour clients fortunés.

De nos jours, beaucoup de secteurs d'activité se sont mis à la gestion privée de comptes clients. Parmi ces secteurs, on retrouve les assurances, les conseils en gestion de patrimoine, les notaires et maintenant les banques. 

Chaque secteur d'activité possède son système de gestion privée, avec ses propres codes et ses propres standards. Attardons nous aux critères définis par le système bancaire. 


La gestion privée dans le milieu bancaire, qu'est-ce que c'est ?

La gestion privée d'un compte bancaire nécessite un vaste spectre de compétences spécifiques parmi : 

- la finance,
- l'économie, 
- le droit : civil, fiscal, social.


Ce qui différentie la gestion privée d'une gestion collective, c'est également l'aspect personnalisé de l'action. En gestion privée, la banque va établir un plan de gestion en fonction de vos actifs financiers ainsi que de vos projets et objectifs, qui permettra à votre banque d'établir sa stratégie d'investissement. Votre situation familiale, professionnelle et également vos engagements dans des sociétés ou des crédits seront analysés pour établir votre profil de risque. 

La gestion privée, un suivi d'équipe de spécialiste pour votre patrimoine financier 

Comme on l'a expliqué précedemment, la gestion privée dans le domaine bancaire nécessite un panel de compétence diverses. Pour y parvenir, la banque met à votre disposition les personnes qui possèdent ce type de compétence pour pouvoir établir un diagnostic exact et vous guider de la manière la plus sûre dans votre stratégie. Ceci permet une meilleure gestion de votre patrimoine et de vos actifs financiers.


La gestion privée : pour qui ?

Pour pouvoir bénéficier de la gestion personnalisé de vos actifs, il va vous falloir un certain encours. En effet, la plupart des établissements bancaires fixent des tickets d'entrée d'un montant plus ou moins important en fonction des agences. Les banques ne recherchent pas forcément un client dont la fortune a été établie grâce à l'accumulation de patrimoine issu d'héritages. C'était le cas dans le passé, mais l'époque est révolue. Elles s'intéressent également aux personnes dont la fortune est plutôt récente. Ainsi, les familles ciblés peuvent être des clients dont la fortune est issue de entrepreneuriat par exemple. Aujourd'hui, il s'agit même de la catégorie socio-professionnelle la plus représenté dans la gestion privée de patrimoine. La moyenne d'âge de ces personnes, bien souvent des dirigeants d'entreprise, est estimée entre entre 45 et 65 ans. On y retrouve également des personnes ayant exercé une profession libérale. 

Le ticket d'entrée oscille en fonction des banques entre quelques centaines de milliers d'euros à plusieurs millions d'euros.

Qui sont les banques privées ?

Les banques privées sont bien souvent des filiales des grandes banques traditionnelles. Ces dernières sont d'ailleurs un excellent vivier de recrutement pour clients fortunés. Les services offert dans le cadre de la banque privée sont beaucoup plus fournis que dans la banque traditionnelle, et beaucoup plus orienté vers la gestion de patrimoine et la gestion d'actifs sur marchés financiers. Car en plus d'un service personnalisé, les banques privées proposent d'autres services comme l'assistance d'un avocat fiscaliste pour des questions fiscales ou de droit des successions, des propositions de souscriptions pour les nouvelles introductions boursières ou l'accès à certains fonds type hedge funds, private equity, etc.